Surmonter des situations difficiles : les 5 piliers de la résilience

resilience_monbestseller.jpg« Résilience : capacité à rebondir et à vaincre des situations traumatiques » nous dit Wikipedia. D’une façon plus poétique, Boris Cyrulnik parle de « l’art de naviguer dans des torrents ». Le mot initialement réservé à la physique (résilience des métaux) est depuis quelques années utilisé pour décrire le mécanisme psychologique de gestion d’événements difficiles. En ces temps troublés, la résilience est plus que jamais une qualité essentielle. Comment pouvons-nous nous y prendre pour la développer ? Les chercheurs se sont penchés sur cette question, voici 5 pistes concrètes pour nourrir nos réflexions

1- Regarder la réalité en face et l’accepter

Au début de la guerre du Vietnam, certains soldats américains partaient au front en pensant qu’ils seraient rentrés chez eux à Noël ; d’autres, plus réalistes, savaient dès le départ que la date de leur retour était très incertaine. Les études ont montré que ceux qui avaient le mieux encaissé le choc psychologique du conflit étaient très majoritairement dans la deuxième catégorie. Il ne s’agit donc pas de faire l’autruche et de prétendre que tout va bien, mais au contraire d’accepter les difficultés sans les minimiser, afin de mieux les affronter.

2- Mettre la réalité à distance

Accepter la réalité sans pour autant se laisser submerger par ses émotions, en trouvant le mécanisme de mise à distance qui nous convient le mieux. Cela peut passer par l’art, l’écriture, le dessin, ou encore la parole avec un professionnel de l’écoute. L’humour peut également jouer un rôle. Les Anglais sont connus à travers les siècles pour leur résilience et également pour leur humour fait d’autodérision. Churchill disait : « Success is walking from failure to failure without losing your enthusiasm »

3- Trouver un sens en se connectant à sa mission et ses valeurs

Il est parfois impossible de trouver un sens à l’événement lui-même, mais on peut en trouver un dans notre réponse à celui-ci. Viktor Frankl, psychologue autrichien déporté pendant la deuxième guerre mondiale, raconte qu’il a réussi à survivre en camp de concentration en s’imaginant donner des conférences après la guerre sur son expérience de la déportation et les enseignements qu’il en tirait pour la psychologie. Il avait réussi à trouver du sens dans une situation qui apparemment n’en avait aucun.

4- Construire et mobiliser un réseau de soutiens, tisser des liens forts

Ne pas rester seul pour affronter la situation, savoir s’entourer de personnes qui comptent pour nous et qui nous aident. Dans les enquêtes internationales sur le bonheur, les pays où les gens se sentent le plus heureux ne sont pas les plus riches, mais ceux où le lien social et le sentiment d’appartenance à une communauté sont les plus forts, comme par exemple au Bhoutan, petit pays très pauvre situé sur les cimes de l’Himalaya.

5- Savoir improviser et s’adapter

« Si le plan A ne marche pas, il reste encore 25 lettres dans l’alphabet ». La capacité d’ingéniosité, de créativité et de débrouillardise est un atout majeur pour s’adapter au quotidien et rebondir dans une situation difficile. Dans les camps de concentration, ceux qui avaient la présence d’esprit de mettre de côté des bouts de ficelle pouvaient s’en servir pour remplacer des lacets de chaussures, ce qui pouvait dans certains cas leur sauver la vie.

La plupart des personnes particulièrement résilientes n’ont pas forcément conscience des talents particuliers qu’elles ont déployés pour rebondir et se reconstruire. Mais à la lumière de leur expérience, nous avons des pistes très utiles pour nous aider à mieux gérer les événements difficiles que nous rencontrons dans la vie.

Si vous souhaitez aller plus loin sur ce sujet, nous proposons des ateliers courts en entreprise en formule « Lunch and Learn ». Plus d’informations ici.

Publicités

A propos Monique Cumin

J'ai fondé Lasting Success, cabinet international de coaching et de développement de talents. Notre cabinet accompagne les dirigeants et les managers de grands groupes dans leur développement professionnel. Ce blog présente une sélection de ressources et d'outils qui peuvent les aider à être plus performants et plus épanouis dans leur travail.
Cet article, publié dans Attitude positive, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Surmonter des situations difficiles : les 5 piliers de la résilience

  1. N'DA Hilaire dit :

    il est clair que sans résilience, il n’y a point de résistance

    J'aime

  2. noeljubert dit :

    A reblogué ceci sur EAP de Noëlet a ajouté:
    Parmi les principes de survie, la résilience, nous permet de résister aux attaques en tout genre.

    J'aime

  3. Egret dit :

    Pertinent

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s